Comment les traiteurs français se sont engagés dans la lutte contre le gaspillage

Dans le courant de l’année 2014, un pacte de lutte contre le gaspillage alimentaire a été signé et accepté par les professionnels de la restauration comme les traiteurs. Les réseaux ou regroupements des traiteurs de France se sont engagés avec les organismes étatiques ou privés à réduire les déchets causés par le gaspillage alimentaire des réceptions ou événements qu’ils organisent. Mais comment se manifeste cet engagement contre le gaspillage des traiteurs français ?

En quoi consiste la lutte contre le gaspillage alimentaire des traiteurs français ?

L’ensemble des réseaux des traiteurs de France ont prix l’engagement de lutter contre le gaspillage alimentaire. À l’origine l’expérimentation de la lutte contre le gaspillage s’est dans la ville de Paris et sa région. Un système de redistribution des plats non consommés et encore propres à la consommation a été mise en place en collaboration avec des associations caritatives d’aides aux personnes sans domicile fixe par exemple. Après le succès de cette première expérience de lutte contre le gaspillage alimentaire des traiteurs, de nouveaux accords ont été signé jusqu’à celui du pacte de 2014. La première étape de cet engagement était la sensibilisation des clients lors de leurs prestations dans un événement ou une réception privée, par exemple par l’installation d’un corner anti gaspillage pour sensibiliser le plus du monde à ce problème. Cet engagement se reflète également par des ateliers de sensibilisation auprès des jeunes traiteurs qui viennent de rentrer dans le métier. L’insertion des jeunes traiteurs dans l’engagement est essentielle pour pérenniser cette action.

Quels sont les objectifs de la lutte contre le gaspillage des traiteurs français ?

La lutte contre le gaspillage à de nombreuses objectives, le premier d’entre eux étant d’améliorer l’empreinte sociale des entreprises soit en venant en aide aux personnes défavorisées ou en distribuant de la nourriture par l’intermédiaire d’association. Cette contribution a également un effet bénéfique sur l’image des traiteurs auprès du grand public. Ensuite, la réduction des déchets alimentaire est un moyen de participer à la protection de l’environnement. La sensibilisation de tous les acteurs de la branche d’activité contre le gaspillage est également un objectif concret à l’heure actuelle, le but étant de valoriser r les surplus alimentaires soit en les donnant à des associations ou en mettant en place un trie sélectif pour le recyclage de déchets alimentaires.

Lutte contre le gaspillage à travers la tendance du traiteur éco responsable

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, le traiteur éco responsable doit mettre en place un système de production des produits respectant l’environnement à travers un circuit court de produits BIO. La limitation des déchets jeter se reflète par la mise en place du système de production à la commande, la valorisation des produits alimentaires invendus. En conclusion, les traiteurs sont en première ligne au même titre que la restauration pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Tendance apéro : les Français de plus en plus friands de ce moment devenu un vrai repas
La plancha gagne en popularité partout dans le monde