Les food courts en France, mode ou tendance de fond ?

Les food courts sont des lieux de restauration qui constituent désormais de véritables zones de développement. À l’image des halles, ces lieux gourmands sont à la mode et représentent un marché qui s’accroît vers une tendance de fond. Quelles en sont les raisons? Comment influent-ils sur le monde de la restauration ?

Effet de mode

Le territoire français compte déjà une vingtaine de foods courts. Et comme l’indique l’engouement des promoteurs immobiliers à l’horizon de 2020 (pour la construction du plus grand food court d’Europe qui se trouvera à Paris, près de la gare Montparnasse dans les Ateliers Gaité), plus d’une quinzaine de projets food courts sont prévus d’ici les prochaines années.

Les food courts sont des lieux attractifs où il est facile de commander un repas ou une collation à tout moment. En concurrence avec les enseignes de restauration rapide, les foodtechs ou encore les commerces alimentaires ayant également un coin restauration dans leur boutique, les food courts se démarquent par la richesse des différentes enseignes que l’on peut y trouver, et de leurs propositions.

Tendance de fond

Le triple intérêt que représente l’implantation d’un food court dans une zone donnée touche positivement la clientèle, les restaurateurs et les gestionnaires de ces vitrines du goût. Pour le client, la présence d’un food court à proximité lui permet de varier son choix de menus quotidiennement, en restant dans un même lieu. Pour les restaurateurs, le fait d’implanter leur enseigne dans un food court leur permet de mutualiser leurs charges (loyer, nettoyage, énergie). Ils baissent ainsi leurs coûts d’exploitation et rentabilisent leurs affaires.

Profitant de l’affluence constante de clients dans ces lieux, de jeunes restaurateurs « incubateurs » peuvent s’y développer rapidement ou faire partie de « vitrines », en s’associant à de grands noms de la restauration. Enfin, les gestionnaires de ces lieux font bon usage de la logique de volume, car le principe génère des économies d’échelle. Qualifiés de pôles d’attraction, en France, ces lieux ont de l’avenir.

Le futur des food courts en France

Avec la possibilité de les intégrer dans des centres commerciaux ou dans des chantiers mixtes de réhabilitation urbaine, les promoteurs immobiliers sont les acteurs à même de tirer profit des food courts. À travers la France, leur implantation se fait au fur et à mesure des projets.

Ces aires de restauration sont conçues selon un business model bien précis. Malgré le fait que la concurrence soit rude, les food courts ont l’avantage de pouvoir attirer une clientèle variée, en quête de nouveautés. En France, le développement des food courts peut se faire par le biais d’initiatives locales, ou des leaders de la grande distribution. Ces lieux sont prisés car ils allient le concept de convivialité et de circuits courts, permettant aux gens de découvrir des produits et une cuisine authentique.

Tendance apéro : les Français de plus en plus friands de ce moment devenu un vrai repas
La plancha gagne en popularité partout dans le monde